chemise_bapteme-6
chemise_bapteme-5
chemise_bapteme-3
chemise_bapteme-4
chemise_bapteme-2-2
chemise_bapteme-2

Chemise. Patron Ottobre 6/2014. Liberty Petal and Bud Shaukat (London). Bouton de mon stock. Taille 98

Quand on décide de faire baptiser son enfant au delà d'un certain âge on peut oublier la traditionnelle robe de baptême qui est plutôt réservée aux bébés. J'ai été baptisée à 7 jours dans une magnifique robe en tricotée par ma grand-mère, autant dire que pour le kiki on aurait dû se décider beaucoup plus tôt pour le faire entrer dans du 3 mois !

Donc qui dit "pas de robe", dit "creuse toi la tête pour trouver quelquechose de joli mais pas cucu pour ton fils". Chez nous sont bannis les costards et autres cravates pour les petits garçons... Vous voyez de quoi je parle ? 
En plus je ne voulais pas que du blanc, mais un peu d'originalité. J'y ai beaucoup réfléchi pour finalement trouver mon bonheur à Londres chez Shaukat (lors de ma virée avec les copines) : ce magnifique coupon Liberty serait le fil conducteur de nos tenues et de la déco.

Largement convaincue par les patrons Ottobre après la couture des t-shirts et des sweats au printemps dernier, je me suis tournée vers cette marque pour choisir mon patron mais j'ai bien déchanté avec cette chemise ! En effet, il n'y a pas de schémas de montage et les explications ne sont pas claires. Du coup c'est le genre de modèle assez difficile à comprendre. Je déconseille ce patron aux couturières débutantes, il m'a fallu retourner dans mes patrons de chemises pour adulte pour m'y retrouver... c'est vous dire !

J'ai beaucoup galéré, oui, mais ça ne m'a pas empêché de soigner les finitions (surpiqûres, pinces dans le dos...) et surtout au moment de l'essayage sur mon petit modèle elle s'est avérée parfaite... ouf, il était hors de question de tout recommencer.

Depuis elle a été reportée à l'anniversaire de son papi avec un short et des sandales pour un look un peu moins solennel. Avec un peu de chance, il pourra la porter jusqu'à cet automne.

La prochaine fois on parle de déco. @bientôt