pull_torsades_wilda_KH-1
pull_torsades_wilda_KH-2
pull_torsades_wilda_KH-3
pull_torsades_wilda_KH-4
pull_torsades_wilda_KH-5
pull_torsades_wilda_KH-6
pull_torsades_wilda_KH-7

Parc de la Mairie.
Pull. Wilda du Livre Storm de Kim Hargreaves. 12 pelotes de Karisma bleu roi. Aiguilles 3,5.
Taille XS.

Commencé sur un transat, en août, face aux montagnes ensoleillées de Haute-Savoie et terminé au chaud prêt du radiateur devant une bêtise en replay, cet ouvrage m'en aura fait voir des vertes et des pas mûres !

Comme toujours avec les patrons de Kim H, je ne choisi pas la laine préconisée (Rowan) car elle coûte un rein (!). Donc j'essaye de trouver un équivalent chez Drops qui est beaucoup plus abordable. D'habitude (et je m'en suis assez vantée) je ne fais pas d'échantillon. C'est mal je sais mais je fais mes calculs à la louche et je serre les fesses (ahah !) jusqu'à l'essayage ;-)))

Sauf que dans le cas de ce pull (qui est une robe au départ, j'ai oublié de le préciser), vu la difficulté et le temps qu'il allait me prendre j'en ai fait un. Mais à l'essayage je le trouve un peu moulant, et finalement j'aurais pu le tricoter en 4 au lieu du 3,5.

Ensuite il m'a fallu deux soirées pour arriver à comprendre le diagramme, je tricotais un rang et je le détricotais car je n'avais jamais le bon compte de mailles... Je n'ai pas perdu patience (mais je vous avoue que je n'en étais pas loin) et réussi au final à comprendre d'où venait le problème.

Puis le pull a commencé à monter... tout tout ... doucement. Impossible de tricoter sans le diagramme, impossible de le retenir, il est beaucoup trop complexe. Donc rang par rang, je faisais des petits traits sur ma feuille pour ne surtout pas perdre le fil quand je posais mon ouvrage en attendant ma prochaine pause tricot.

J'ai mis deux semaines pour faire le dos, en tricotant quelques heures tous les jours... Je suis rentrée de vacances avec le devant et les manches à faire... Quelle ne fut pas ma surprise à la rentrée de découvrir chez ZARA un pull, bleu roi, avec des torsades... et moi j'étais en train de galérer avec le mien.

image001

Enfin il y a eu la remarque (bienveillante) de ma mère, me demandant pourquoi j'avais tricoté le dos avec des torsades ... cela ne m'avait même pas effleuré l'esprit que j'aurais pu tricoter le dos au point de blé (point des manches)...

Cela dit, je ne vous cache pas que je suis quand même fière du travail accompli et surtout d'avoir tenu bon jusqu'au bout. J'ai cousu les devant et dos avec la méthode du grafting pour que les coutures soient invisibles. Il y a juste deux erreurs, vues trop tard dans le motif donc indétricotables mais ça ne se voit presque pas. Je le trouve quand même un peu trop prêt du corps (l'Homme aime, lui ;-) mais je l'ai sur le dos en ce moment et il est très agréable à porter et puis avec un peu de chance il va se détendre un peu.

En tout cas, les torsades pour moi c'est fini avant un long moment. Là, sur mes aiguilles, il y a un pull qui est monté en quelques jours avec de grosses aiguilles et ça, ça fait du bien !